Recruter un alternant : Combien ça coûte ?

Formations en Alternance | 6 min read | Rédigé par Lou Klopfenstein
posté le mai 13, 2020

Le recrutement en alternance est un moyen pour votre entreprise de répondre à vos besoins de main-d’œuvre qualifiée ou de faire face à une pénurie de compétences sur vos métiers.

Quel que soit le type de contrat (professionnalisation ou apprentissage), l’alternance facilite l’intégration d’un salarié et lui permet d’acquérir des savoir-faire spécifiques correspondant aux métiers de votre entreprise.

Il y a beaucoup d’avantages pour l’entreprise à former un salarié en alternance, mais cela présente également un coût à évaluer en fonction du contrat choisi, avant d’engager le recrutement. 

Studyandwork vous aide à vous y retrouver. 

Combien coûte un alternant en contrat d’apprentissage ?

Le contrat d'apprentissage est un contrat à destination des personnes dont l'âge se situe entre 15 et 30 ans souhaitant obtenir un diplôme ou une qualification professionnelle allant du CAP au master. 

La rémunération de l'étudiant apprenti se calcule en fonction de 2 variables :

  • L'ancienneté de l'élève
  • L’âge de l’élève

Combien coûte un alternant en contrat de professionnalisation ?

Le contrat de professionnalisation s'adresse avant tout à des personnes qui ne disposent d'aucune qualification professionnelle. Contrairement au contrat d'apprentissage dont la finalité est l'obtention d'un diplôme qui permettra de continuer ses études, le contrat de professionnalisation, qui se signe dans le cadre d'un CDD ou CDI, a été créé pour permettre de disposer de compétences et non forcément de diplômes reconnus par l’État. 

Concernant le coût d'un alternant en phase d’apprentissage, celui-ci se fait également à partir de 2 variables :

  • L'âge du candidat
  • Le niveau de qualification pour lequel le contrat est signé

student-849822_1920

Charges sociales et patronales pour l’entreprise

Si vous êtes signataire de contrats d’apprentissages vous serez bénéficiaires d’exonérations de cotisations et de contributions sociales patronales et salariales applicables pendant toute la durée du contrat d’apprentissage :

  • Exonération de la CSG et la CRDS sur la rémunération de l’apprenti.
  • Exonération des cotisations patronales et salariales dues au titre des assurances sociales (maladie, maternité, invalidité, décès, vieillesse).
  • Exonération des cotisations salariales d’assurance chômage.

Dans certains cas, le régime d’exonération peut différer suivant la taille et l’effectif de l’entreprise et être calculé sur une base forfaitaire. Il convient de s’informer auprès de l’Urssaf des régimes en cours pour l’entreprise.

Si vous procédez à l’embauche d’un demandeur d’emploi âgé de 45 ans et plus en contrat de professionnalisation vous pouvez bénéficier d’une exonération des cotisations patronales d’assurances sociales (maladie, maternité, invalidité, vieillesse-décès) et d’allocations familiales sur la fraction de la rémunération n’excédant pas le produit du Smic par le nombre d’heures rémunérées.

Le recrutement d’un candidat de moins de 45 ans en contrat de professionnalisation permet d’être exonéré des cotisations sociales dans le cadre de la loi Fillon et concernent toutes les entreprises (hors groupements d’employeurs).

Les embauches en contrat de professionnalisation réalisées par des groupements d’employeurs (GEIQ) permettent également d’avoir droit à des exonérations spécifiques de charges patronales.

Sans oublier que le recrutement d’un alternant n’est pas comptabilisé dans le calcul des effectifs de l’entreprise et des obligations qui en découlent.

Coût de formation de l’alternant par un organisme externe

Le financement de la formation en contrat d’apprentissage repose sur la part Quota Obligatoire de la Taxe d’apprentissage versée chaque année par l’entreprise. Elle sera reversée à l’organisme désigné en charge de la formation de l’apprenti.

Si la partie Quota de l’entreprise ne couvre pas les coûts réels de la formation suivie, l’entreprise peut verser la partie Hors Quota de sa taxe d’apprentissage à l’établissement qui formera son apprenti.

Les structures non assujetties à la taxe d’apprentissage (entreprises publiques, associations, professions libérales) devront verser un tiers du coût réel de la formation dans le cadre d’une convention de partenariat signée avec l’organisme en charge de former l’apprenti.

Le financement de la formation en contrat de professionnalisation est assuré par l’OPCA (Organisme Paritaire Collecteur Agrée) en charge de la collecte des obligations financières de l’entreprise en matière de formation professionnelle. Les montants et critères de prise en charge varient suivant la branche d’activité et il convient d’en consulter les dispositions spécifiques de la section professionnelle de l’entreprise. Le plus souvent, les dispositifs prévus financent l’intégralité des coûts de la formation en contrat de professionnalisation.

À noter : Suite à l’adoption de la loi « Avenir professionnel », les OPCA vont être progressivement remplacés dans leurs missions de financement de la formation professionnelle par de nouveaux acteurs : les OPCO pour Opérateurs de Compétences. Les OPCO auront à l’avenir à charge de déterminer le coût et le niveau de prise en charge des contrats d’alternance en fonction des axes stratégiques définis par leurs branches.

recruter alternant

Aide au recrutement en contrat d’alternance

Aide UNIQUE à l’apprentissage

Si vous recrutez en alternance vous pouvez bénéficier d’un ensemble d’aides au recrutement pour compenser les efforts consentis dans la formation de vos salariés.

Cette aide unique pour le recrutement en contrat d’apprentissage s’adresse aux entreprises de moins de 250 salariés qui recrutent à compter du 01 janvier 2019 un apprenti préparant un diplôme de niveau inférieur ou égal au bac.

Le montant de l’aide est dégressif suivant l’année d’exécution du contrat et s’élève au maximum à :

  • 4 125 € pour la 1re année d’exécution du contrat
  • 2 000 € pour la 2e année
  • 1 200 € pour la 3e année

Si la durée du contrat d’apprentissage est supérieure à trois ans, le montant maximal prévu pour la 3e année d’exécution du contrat s’applique également pour la 4e année.

L’aide unique est versée chaque mois par anticipation de la rémunération par l’Agence de services et de paiement (ASP) et à compter du début d’exécution du contrat.

Aide forfaitaire Pôle emploi pour les 26 ans et PLUS

 Il s’agit d’une aide mise en place par Pôle Emploi qui touche toutes les entreprises signataires d’un contrat de professionnalisation.

Pour condition, vous devez avoir embauché un demandeur d’emploi de plus de 26 ans en CDD et CDI, et la personne embauchée ne doit pas appartenir à l’effectif de l’entreprise au cours des 6 derniers mois précédant la date du début du contrat.

Le montant de l’aide est plafonné à 2 000 € versés à signature et au 10ème mois du contrat s'il est toujours en cours.

Aide forfaitaire Pôle emploi pour les 45 ans et plus

C’est une aide complémentaire de la précédente qui touche toutes les entreprises signataires d’un contrat de professionnalisation avec un demandeur d’emploi âgé de 45 ans ou plus en CDD et CDI.

Le salarié embauché ne doit pas avoir appartenu à l’effectif de l’entreprise au cours des 6 derniers mois précédant la date du début du contrat.

Le montant de l’aide est de 2 000 € maximum et est versée à signature et au dixième mois du contrat s’il est toujours en cours. Elle peut être cumulée avec l’aide pour l’embauche des demandeurs d’emploi de 26 ans et plus et porter ainsi son montant à 4 000€.

Aides à l’embauche d’un travailleur handicapé

L’Agefiph propose une aide à la signature d’un contrat en alternance à destination des employeurs de travailleurs handicapés.

Cette aide est ouverte à toute entreprise qui recrute en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation et son montant varie suivant la durée du contrat signé.

Cette aide s’adresse à toute entreprise qui recrute une personne handicapée pour une durée minimum de 6 mois en contrat d’alternance. Le salarié doit effectuer minimum 24 heures par semaine (sauf dérogation légale ou conventionnelle permettant de la ramener à 16 heures minimales hebdomadaires).

En contrat d’apprentissage, le montant maximum de l’aide s’élève à 3 000 €, proratisé en fonction de la durée du contrat de travail et à compter du sixième mois de son exécution.

En contrat de professionnalisation, le montant maximum de l’aide s’élève à 4 000 €, proratisé en fonction de la durée du contrat de travail et à compter du 6ème mois.

Ces aides peuvent être prolongées en cas de redoublement ou de mention complémentaire et sont renouvelables en cas de préparation par l’alternant d’une qualification d’un niveau supérieur. Elles sont cumulables avec les autres aides de l’Agefiph et les aides à l’emploi et à l’insertion professionnelle délivrées par l’État ou les Régions.

Exonération de cotisations sociales

Les exonérations de cotisations patronales et salariales dues aux titres des assurances sociales et des cotisations d’assurance chômage anciennement applicables au contrat d’apprentissage sont supprimées. Le contrat d’apprentissage reste néanmoins exonéré du versement de la CSG et la CDRS sur la rémunération de l’apprenti.


Pour conclure, les différents postes de dépenses lors du recrutement en alternance sont multiples. Avant d'engager un alternant, il faudra donc surtout prendre en compte l'âge du candidat ainsi que son niveau d'étude afin de prévoir le budget nécessaire à son recrutement. Une fois cette étape franchie, il faut choisir l’alternant qui vous convient. 

Pour poursuivre votre lecture, nous vous proposons de lire l'article : 5 étapes clés pour trouver et recruter votre futur alternant.

Écrit par : Lou Klopfenstein

Déposer un commentaire

    Abonnement NEWSLETTER & Blog

    Reste informé de tous nos articles
    pour te guider dans ton choix
    d’orientation.

     

    En recherche de formation ?

    Les articles similaires

    Nos guides pédagogiques

    LE GUIDE ULTIME DE L’ALTERNANCE

    Télécharger

    LE GUIDE ULTIME DE LA LETTRE DE MOTIVATION

    Télécharger

    LE GUIDE ULTIME des formations post-bac

    Télécharger

    LE GUIDE POUR étudier à l’ étranger

    Télécharger
    VOIR TOUS LES GUIDES

    Abonnement NEWSLETTER & Blog

    Reste informé de tous nos articles
    pour te guider dans ton choix
    d’orientation.